Le Cul De Chien – Bleau 15/08/2020

Cet article a été écrit par Loïc.

Nouveau grimpeur du club, je le publie via mon compte. Je vous rappelle que ce site est ouvert à vos réflexions; si vous souhaitez partager celles ci, n’hésitez pas à demander un accès.

« Qui pour Bleau samedi ? », Romain envoie du lourd sur cette invitation! Réponse de qualité : « Chaud » « Ça m’tente » «  t’es là p****** ? », la journée s’annonce déjà bien! Romain, Chloé, Laure, Théo, et  Loïc se motivent; grosse question sur le secteur et le temps, au moins 10 min de réflexion. Rendez-vous 16h pour le départ, mais les filles ne peuvent se libérer, ça sera entre mecs!

Arrivés au Cul de Chien, le ciel se dégage, la fin de journée s’annonce bien; on cherche le parcours Orange, et comme tout feignant qui se respecte, le premier bloc qu’on trouve sera notre point de départ (17 ou 18). Les premiers oranges s’enchaînent sans trop de difficultés, au numéro 13, Théo et Romain « fail », Loïc le sort, bon il avait pris le orange pas le bleu comme les autres.

Mais galvanisé par un groupe d’allemands taillés comme David Hasselhoff (celui de 1990), Romain se chauffe sur le bleu « Le Vitrail » (4+, n°13b), pieds fuyants, mains inexistantes, les premiers essais sont compliqués. Ça passe une fois mais « hors voie », deuxième essai validé. Théo le sort aussi. Loïc ne décolle pas, surement dû à un excès de gravité à ce moment précis!

On enchaine sur le n°13 bleu, on a tout compris à l’ordre. Un bombé légèrement déversant. Romain et Théo sortent sans réelles difficultés. Loïc se lance, après deux ou trois essais de goret, une bonne position. Romain pare avec les mains mais Loïc appuie les fesses sur ces dernières, frisant la correctionnelle (Article 222-22 du CP). Bon, ça sort pas.

Un dizaine de blocs orange et 3 bleus, il est 20h30, l’heure d’une pause. On s’enfile du sauciflard et des chips, le repas du guerrier.

On en restera là pour ce soir, mais avec le pack de bière présent dans le coffre on n’allait pas partir comme ça. Romain appelle Chloé « Vas-y on décolle commande des pizzas on vient squatter chez toi ».

Départ du parking, on se fait interpeller par une grimpeuse allemande «  Do you have jumper cables, my car has no more battery », mettant en avant ses atouts. Nous ne pouvons malheureusement pas l’aider, «  I’m sorry, ich liebe dich ».

22h chez Chloé, Laure nous rejoins, on refait le monde jusqu’à une heure du matin; finalement l’équipe était au complet à l’apéro.

Un samedi de très grande qualité!

1 commentaire sur Le Cul De Chien – Bleau 15/08/2020

Répondre à Romain Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.