Championnat du monde d’escalade 2016

Le GEST y était. En effet, la gracieuse participation du GEST a permis à une vingtaine de membres d’assister hier à de nombreuses épreuves de finale.

L’épreuve de bloc féminine, était top. Les mouv’s étaient impressionnants qu’ils fussent dynamiques ou fins. (J’arrive à sortir un subjonctif imparfait à cette heure, c’est pas de la culture ça ?). J’ai particulièrement aimé le 4eme bloc de cette finale. Malheureusement la française n’a pas pu participer pour cause de blessure, mais c’est la suisse Petra KLINGLER qui a gagné, alors bon, on a presque gagné …. :p

Ensuite il y avait une épreuve handisport, avec les hommes amputé d’une jambe (classification AL2) sur l’épreuve de difficulté, Le Pied ! Ces mecs laissent sans voix. « Je m’en care, je vais quand même faire de l’escalade ! »
😐
Bref belle leçon de vie, et les types sont vraiment balaises. Le français Julien GASC, a décroché la médaille d’argent.

La finale de vitesse femme met la pression. Deux françaises dans la course, toutes les autres  ou presque sont des russes ou des polonaises (J’en connaissais une une qui en prenait au petit déjeuner). Un silence de mort entre deux courses et les hurlement de la foule pendant 8 secondes. La finale oppose Anouk JAUBERT la championne du monde en titre (depuis environ mille ans), contre la russe Anna TSYGANOVA, détentrice du record du monde à 7″54. La pression. Bref mini déception la française fait deuxième mais elle fait le deuxième meilleure temps de la finale avec quand même à 7″76 il me semble. Par contre la russe fait 7″52, on se dit qu’on vient d’assisté en live à l’éclatage du record du monde, mais non !  Les assureurs automatiques sont pas homologués, alors, ça compte pas. La loose.

Enfin, l’épreuve de difficulté homme, avec 8 participants dont deux français. L’ambiance pendant cette épreuve était incroyable entre  les silences assourdissants des souffles retenus avant les jetés et hurlements d’exultation après. Le suspense était fou, toujours croissant, chaque participant faisant un tout petit peu mieux que le précédent, jusqu’au dernier Adam ONDRA, qui finit par presque sortir la voie, se la frimer à mort pendu à un bras, haranguant la foule avec l’autre avec un sourire qui fait le tour de la tête avant de topper la voie. Le français SUPPER Gautier, fait une belle médaille de bronze.

Quelques liens :
Les résultats complets,
Les résultats complets handisports,
Quelques vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.