La Fosse Arthour – La sortie grandes voies qui n’en était pas une (finalement).

On était pas loin de l’annulation comme les autres pour cause de confinement. Bien que ce dernier ait été allégé, permettant la reprise de l’activité sportive à l’extérieur; les restrictions préconisées font que cette sortie d’initiation à l’escalade en grandes voies sera reportée à la saison suivante.

C’est bien dommage, Romain s’est donné beaucoup de mal pour la mettre en place. Alors, relisez donc ces articles; et prévoyez de bloquer un WE pour juin 2020 si vous êtes tenté par une expérience intense.

Alors finalement, vu que nous étions disponibles; le weekend est devenu une sortie falaise. Nous nous sommes « sacrifiés » pour aller tester un site en Normandie en prévision de vous y emmener l’année prochaine (hé oui, quand on aime, on ne compte pas).

Direction la Fosse Arthour dans l’Orne, un site exceptionnel au caractère sauvage et mystérieux où même le roi Arthur aurait séjourné dans une grotte appelée « la chambre du roi ». Voilà pour la description du panneau à l’entrée du site; mais ce qui nous intéresse avant tout, c’est que cette faille géologique se grimpe. On trouve ainsi une centaine de voies réparties sur 5 falaises.

La météo ayant été capricieuse, le dimanche est devenu l’occasion de découvrir le paysage en randonnée pédestre. En revanche, quel bonheur pour la plupart d’entre nous de grimper de nouveau sur du CAILLOU, avec un « peu » d’engagement sur certains passages (d’où l’utilité de découvrir à l’avance la falaise, histoire d’éviter d’envoyer un débutant dans un traquenard).

Le cadre est vraiment agréable, on est au bord d’une rivière qui a servi de terrain de jeu aux enfants présents pendant que les grands s’attaquaient consciencieusement aux rochers.

Bref, le site est « validé »; c’est suffisamment grand pour 2 journées d’escalade. Le petit gîte/camping à la ferme, dégoté par Romain, est bien sympa; faudra penser à museler le coq de l’enclos voisin la prochaine fois (les campeurs ont moyennement apprécié le réveil à 4H30).

1 commentaire sur La Fosse Arthour – La sortie grandes voies qui n’en était pas une (finalement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.