Les météorologues c’est tous des cons !

Pleuvra ? pleuvra pas ?

Alors voilà l’histoire… Pendant une semaine, on a tous regardé la météo à Clécy avec un grand désespoir, pour voir comment on allait passer ce week-end, emmitouflé dans des polaires, sous des K-Way en Gortex à 400€. On à tous consulté des tonnes de sites météos, puis les sites des offices de tourismes, pour regarder les autres activités, pour ma part j’ai téléchargé tous les  itinéraires de rando au format GPX autour de Clécy.
Résultat il a pas plut une goutte de tout ce week-end pluvieux.

Alors deux hypothèses :

– Les météorologues sont tous des cons incompétents (et la légende le prouve, c’est le seul métier ou on peut se gourer tous les jours sans se faire virer…)
– L’autre hypothèse (la mienne) : la conspiration des la météo. Les météorologues sont de mèche avec le gouvernement pour niveler le trafic sur les routes en mentant sur la météo pour inciter les gens à rester chez eux au lieu d’aller grimper en Normandie.

J’ai mon idée, mais j’entends déjà les gens parler du rasoir d’Okham. Donc j’ai pas choisi comme titre les météorologues sont tous des conspirateurs, pour éviter la censure gouvernementale, mais vous connaissez ma position sur ce sujet. Et oui, parce que des preuves j’en ai… tenez par exemple [censuré] et aussi [censuré] qui aurait pu croire que [censuré].

Mais maintenant que les choses sont dites, et que vous savez

Parlons d’escalade

Bref On a grimpé tous les jours.

Le premier jour était assez court, à cause de Nicolas qui avait pris environ deux douches avant de partir et nous a grave mis en retard. Le camping est chouette, bien entretenu, les mobile-homes propres. Première journée tranquille, prise de contact avec le rocher pour nos 4 puceaux de l’extérieur Nicolas, Simon, Anne- Laure et Luc. Les autres découvrent le secteur. Tout à fait sympa, avec ce petit cours d’eau et ce magnifique viaduc. Le topo est bien fait, il y a plein de voies faciles pour tout nos débutants, ça roule tout seule. Les cordées se répartissent un peu à l’envie. Je pars faire des mini grandes voies avec Titi puis Adeline (ESC15). Pendant ce temps, les gosses courent partout « allez mettre vos [censuré] de casque [censuré] !! ».

Une journée de grimpe plutôt pépère, à 18H on commence a plier, faudrait pas louper l’apéro.

Je vous rassure, il s’est bien passé (même si Nicolas a raté les début avec sa douche de 28 minutes) ainsi que le repas, le resto était nickel, simple et bon, le personnel, agréable efficace et aux petits soins. Spécialités locales vraiment bonnes. Après le resto tout le monde au lit, la fatigue nous a tous couchés, je sais même pas à quelle heure.

Deuxième jour

Levés relativement tard, départ pour les voies vers 10h car Martin trépignait d’impatience. Je pars dans du 4 avec Manu, le rocher est glacial, on a bien froid aux mains, on ne sent plus le rocher. A côté de nous Anne-Laure et Luc sont dans une autre 4, Titi traine dans le coin, les autres se sont répartis un peu partout.

Vers 11H30 Anne-Laure fait un vol, jugé assez impressionnant. On la redescend en moule. Elle s’est blessé au pouce, elle est livide, elle vomit, son pouce n’est pas beau à voir. Trousse de secours, pansement compressif, et départ pour les urgences.

Ça refroidit bien. On prend les excellents casses croûtes du resto et on continue.

Jamy a grimpé pas mal aussi dans les quelques 4c à l’extrême gauche du secteur. Titi et moi tentons une initiation GV avec Hélène et Simon, un petit fail, Hélène renonce et abandonne Simon au premier relais qui vit un petit moment de solitude. Heureusement Manu vient les sauver.

Pour ma part c’était ma seule belle journée de grimpe. J’ai un peu envoyé sur la fin. Je me suis perdu dans la mousse d’une 5b athlétique sans véritable itinéraire, on y a coincé la corde. On a vu aussi Nicolas s’illustrer dans une superbe mouv’ cachalot, mais il faut lui accordé qu’il s’est bien battu. Sylvain, Adeline, Martin, Simon ont bien envoyé aussi.

C’est a peu près par là en fin d’après midi que Anne-Laure et Luc sont revenu des urgences. Plus de peur que de mal, malgré une suspicion de fracture ouverte, il n’y avait rien de grave. 7 point de sutures (quand même), et Anne-Laure à le pouce levé avec un pansement digne d’un cartoon de Tex Avery. Il reste quand même un doute sur le tendon (dont j’ai oublié le nom) qui est sur le dessus du pouce.

Titi s’est retrouvé à la fin sur une des rares voies avec un relais non chaîné, obligé de finir avec un rappel. Ce qui nous a considérablement retardés et obligés à écourter l’apéro.

Resto, aussi bien que la veille. Cette fois on s’est fait plaisir avec un excellent Pommerolles, et un magnifique Calva de derrière les fagots. Certains étaient au lit à 23H, mais un petit groupe de résistants s’est fait un tarot jusqu’à 3h du matin, Titi à gagné !

Dernier jour

Levé difficile pour moi, la voix cassé pendant le tarot n’est toujours pas revenue (même à l’heure ou j’écris çà), on dirait un mix entre Gollum et Patrick Bruel. C’est un peu chiant quand il faut gueuler un « sec » ou un « vaché vissé », mais bon.

Les Simons, Manus, Hélènes, et leur smala, sont rentré tôt.

Rangement des mobiles homes et départ pour les voies. Martin était chaud, il s’est très bien illustré dans une 6b. Adeline s’est moisie dedans, on va pas se mentir 🙂

Avec Sylvain, j’ai tenté une belle 5b en fissure en moule (je sais, j’en suis pas fier). C’était beau. Une autre voie 5b aussi dans l’après midi, un truc dégueux, athlétique de la mort mais sans résultat, Sylvain l’a sorti par contre, propre.

Fin des hostilité vers 15H, la pluie se décide enfin à tomber, et ça fait plaisir ! Le temps d’un caca, d’un café, d’un chargement de voiture, nous sommes partis vers 16H30. Tout le monde est bien rentré.

Mini Bilan

17,2 Présents à cette sortie : Titi, Simon, Luc, Anne-Laure, Manu, Hélène, Jamy, Conan, Alix, Jérémy, Adeline, Meï Li, Sylvain, Claire, Océane, Nicolas, Martin, et Romain.

C’était cool, une excellente surprise cette météo acceptable.

Une petite pensée pour Anne-Laure, son dépucelage a été un peu violent. J’espère qu’on te reverra quand même aux prochaines sorties, Tiens nous au courant de ton RDV chez le pouçologue.

2 commentaires sur Les météorologues c’est tous des cons !

  1. Belles descriptions! Une petite pensée pour Anne-Laure et son pouce. Est-ce quelqu’un a pris des photos et pour les partager?
    À bientôt Philippe

  2. si ces connards racontaient moins de conneries ça irait beaucoup mieux car dans les pays scandinaves ils se foute de notre gueule grâce a des trop du cul comme eux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.