Jean-Jacques …? il a changé !

L’éveil du mal – dimanche 30 Octobre

Dimanche d’Halloween, on décidé d’aller se faire peur au potala, on avait Jean-Jacques, Karl et Ken, (Dits les 2K), Sandrine C, Sandrine – 4 Noobs de Bleau, dont quelques dépucelages – y avait aussi Théo, Chloé, Shnaika, Brice et sa copine, Mélissa, Chop, et encore un ou deux de Bussy (aidez moi).

Pour la route, j’avais filé les coordonnées GPS aux 2K, inquiets de se paumer et ils sont arrivés avant JJ (Premier signe). Marche d’approche et là on s’est un peu gourré en suivant …. Jean-Jacques, si ! si ! (Une coïncidence ?). Finalement sur le départ du circuit, JJ fait un petit briefing pour les Noobs : les deux Sandrines et les 2K, puis je les guide dans le jaune PD, c’est pas une insulte, ça veut dire Pas Dur.

Les 4 se débrouillent pas mal, le circuit est sympa et varié, petit cours de parade, apprendre à tomber, pas plus de 3 essais par blocs, je leur lâche les bases de bleau. Quel kif de grimper dans le jaune, ça change de galérer dans le bleu (pas vrai Mélissa ?). Un peu de cachalot échoué quand même pour pas mal de mes stagiaires, notamment dans le 19, mais 20 numéros faits, c’est pas mal pour une première.

Le petits sont partis dans le orange. Ils avaient la patate, et ont fait le 13 jaune avec nous et les coccinelles. Shainka n’aime pas les insectes …. Brice et sa copine étaient dans le orange aussi me semble-t-il ; Mélissa, Chop, Jean-Jacques dans le bleu, hardcore selon Mélissa.

Pensée du jour : L’escalade à bleau, c’est le seul sport ou quand tu mets la main au cul d’une fille, elle te dit « merci beaucoup ».

Enfin on rentre, je propose la traditionnelle bière post bleausarde et là c’est le drame…. Jean-Jacques nous lève un « Non je dois rentrer voir ma femme », comme un couperet. Un choc pour nous tous. Le troisième signe, un sabotage, une trahison. Jean Jacques … il a changé. 😮 Finalement, c’est ça qui fait flipper. Je pense qu’il était possédé par l’esprit d’Haloween

La petite bière a fait un bien fou, c’était super sympa, on a bu au dépucelage bleausard !

Le réveil qui fait mal – mardi 1er Novembre

Je me réveille d’une soirée bien (trop ?) arrosée, avec un gout de cendard dans le bouche, la tête lourde et un début de nausée. Bref, un coup de brosse à dents, deux cafés et je saute dans la voiture pour récupérer Mélissa, qui est dans le même état que moi. On part sur le bleu des Gorges d’Apremont qu’on a déjà fait l’été dernier, un circuit qu’on a trouvé magnifique. Le départ pique un peu, envie de gerber et un peu de pression sur le 1 bis, mais il sort. Je sors le 3 bis que j’avais loupé la fois dernière. Coup de pression sur le 11, une traversée très haute avec des pieds patinés couverts de sable qui dérapent et des mains dans des bacs plein d’eau froide, Mélissa à la parade flippait plus que moi, mdr, elle est mignonne.

On se fait aussi le 12 bis (qu’on avait jamais remarqué). Je le sors en deux secondes en prenant 2 prises hors de la portée de Poupouille. Du coup elle travaille le bloc avec quelques tentatives toutes plus belles les unes que les autres. Et on finit par trouver une sortie élégante avec un aplat en épaule et un relancé de main droite avec pied gauche en drapeau, je sais personne peut visualiser ça, mais c’était beau !

Le 13 et le 25 : deux superbes dalles avec des pieds super patinés sur lesquelles j’avais déjà 3 boites, lors des trois sessions précédentes… Je les sors magistralement du premier coup, sous un regard aigris et quelque peu malveillant…. Mais Mélissa finira par sortir aussi la 25 après un nombre d’essais qui donnerait aux frères Bogdanoff à réfléchir sur la théorie des grands nombres.

Mélissa a eu son heure de gloire dans le 16 Mythique, un bloc haut d’environ 16 mètres selon la légende, engagé et exposé. Elle a aussi sorti le 6 en compression de brutasse.

On se termine sur l’immense et sublime dalle du 31, sans coup de coude cette fois. Au final, on en a fait 27 blocs, avec pas mal de nouveaux blocs sortis, une jolie perf pour un lendemain de fête.

Moralité : on a mis en application la devise non écrite du club : grimpez bien, grimpez plein. Ça passe.

 

1 commentaire sur Jean-Jacques …? il a changé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.